Achat de locaux commerciaux à Saint-Denis : les composantes des frais de notaire

Partager sur :
Achat de locaux commerciaux à Saint-Denis : les composantes des frais de notaire

À l’instar des transactions qui concernent les biens à usage d’habitation, l’achat de locaux commerciaux à Saint-Denis donne aussi lieu à des frais d’acquisition. Communément appelés frais de notaire, voici les différents postes de dépenses qui les composent.

Les taxes et impôts

L’acquisition engage des frais de légalisation dus à l’État et aux collectivités territoriales. Concrètement, il s’agit de taxes et d’impôts divers qui représentent notamment les droits d’enregistrement des actes et du transfert de propriété d’avec le vendeur. Leurs montants peuvent varier d’une région à une autre. Il est important de s’en informer à l’avance.

Les débours dus au notaire

Ce sont des dépenses que le notaire a dû avancer et que l’acquéreur doit lui rembourser à la concrétisation de la transaction. Ils concernent par exemple les rémunérations des différents agents ministériels pour la délivrance des documents sur le bien et qui sont indispensables pour conclure l’affaire.

Les émoluments du notaire

Ils représentent les honoraires que le notaire doit percevoir pour son intervention dans la transaction. Pour rappel, l’officier est seul à pouvoir rédiger l’acte de vente. Il se charge aussi de vérifier et d’authentifier la paperasse concernant le bien et la vente. Ses émoluments le rémunèrent pour la réalisation de ces tâches. Le montant de ces frais est toutefois encadré par la loi.

Notez que, quel que soit le type de bien mis en jeu, les frais d’acquisition (frais de notaire) sont entièrement à la charge de l’acquéreur.